Expérience MOOC- Effets

MOOCAZ session 1

Avec une poignée de semaines de recul, premier partage (1/5) de l’expérience de participation au MOOC  » Monter un MOOC de A à Z. » : Les motivations

Dès le début du MOOCAZ, je souhaite garder une trace de l’expérience de cette participation/conduite d’un projet de MOOC. Pré-sentant un rythme dense (et encore j’étais en dessous de la réalité ! ) j’utilise un personnage fictif  » Affeni le petit singe malin « . Il me permet de conter l’histoire de cette traversée… comme une matière à analyser un peu plus tard.

Commençons donc par les motivations, tant initiales, que au cours du MOOCaz

Au préalable, je dirais que ce MOOC  » MOOCAZ  » était vivement attendu !

Pour sa thématique…

Après avoir participé à plusieurs MOOC ( c’est ainsi que l’on devient serials MOOCeurs ! ), consulté les travaux sur le sujet, et malgré l’investissement demandé pour mener un MOOC à terme, construire moi même un MOOC, me rend impatiente ! Là, je vais concrètement comprendre l’ingénierie « backstage » d’un MOOC.

Pour l’équipe pilote du MOOCAZ…

Participer à un MOOC conduit par Mathieu Cisel, Rémy Bachelet, Jean-Marie Gilliot… des pionniers des MOOC francophone, c’est pour moi le gage de participer à l’un des MOOC francophone référent…Chaque participation à un MOOC est de toute façon en soi une aventure. Plus le participant s’investit (avec mesure) sur les différents réseaux sociaux à disposition, plus elle peut être riche de collaboratif et source de développement de son propre réseau de passionnés d’un même sujet…

Enfin des motivations plus personnelles…

Le désir, par l’expérimentation, de prendre quelques trains d’avance, sur LE sujet du moment en formation. LE sujet qui selon moi, est en train de  » booster  » une mutation en cours, celle de l’inversion de la pyramide des savoirs… Particulièrement pour les MOOC connectivistes, où le savoirs des participants est particulièrement sollicité. Ce processus me semble tout particulièrement intéressant dans l’environnement actuel du monde de l’entreprise…

Le changement de rôle : passer du rôle de participant au MOOC à porteur d’un projet de MOOC, en embarquant quelques autres membres dans l’aventure… l’exercice est à la fois plus complexe, mais beaucoup plus enrichissant. Il oblige à anticiper la compréhension (du sujet, des livrables, des questionnements des membres de l’équipe…) pour le retransmettre. Tout les ingrédients pour s’approprier un sujet

Enfin la motivation liée à la production elle même. La promesse de produire pour le moins un pré-projet de MOOC durant le MOOCAZ, voir par la suite un MOOC, engendre un investissement accru. La contrainte (forte !) des livrables participe donc selon moi à la motivation.

Motivations de départ, et motivations chemin faisant, voici me semble t’il les éléments essentiels qui ont nourri ma motivation, cette force dynamique qui fait avancer malgré la difficulté, durant les 5/6 semaines du MOOC Monter un MOOC de A à Z…

Article réalisé par @Jocturp initialement paru le 01/08/14 sur le blog Fac Bip

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s