Apprendre à tweetter en tweettant : l’esprit du MOOC « TwittMOOC »

Tu tweetes ? Tu ne sais pas ? Alors viens sur TwittMOOC !

Martine TwittMOOCPour vous parler de ce MOOC (Massive Open Online Course) particulier qu’est le TwittMOOC, il est incontournable de rencontrer celle qui en est l’initiatrice Stéphanie de Vanssay, plus connue sous son identifiant Twitter @2Vanssay *.

L’histoire commence ainsi…
Il était une fois @2Vanssay qui participe au MOOC E.Learn2.
Elle souhaite « grapiller » de l’info sur E.Learn2…mais…
Sous l’impulsion de l’un des organisateurs, les choses se transforment…
La voilà qui décide d’aller beaucoup plus loin et de relever un challenge de taille : concevoir un cours en ligne, utile, souple, et même amusant

Présente depuis longtemps sur Twitter, elle fait régulièrement le même constat : la difficulté pour de nombreux twittos* en herbe (utilisateurs de Twitter)  à démarrer, se repérer,  construire des échanges pour vivre une expérience fructueuse sur Twitter…

C’est ainsi que germe l’idée de ce qui va devenir le TwittMOOC

Reprenons le début de l’histoire

Nous sommes en octobre 2013. Ce MOOC, E.Learn2, est animé par Marcel Lebrun (UCL, Université catholique de Louvain via l’IPM ) et Christophe Batier (UCBL, Université Claude Bernard Lyon 1, via le service iCap). C’est ce dernier qui invite Stéphanie de Vanssay à se lancer dans le projet…

S2VansayProfesseur des écoles, Stéphanie de Vanssay travaille à ce moment là sur un projet de plateforme de formation en ligne pour les professeur des Ecoles. Elle est à l’interface du Ministère de l’Education Nationale, de son syndicat et de ses collègues professeurs des écoles, dont certains appréhendent fortement ce qu’ils imaginent comme « la perte de la relation humaine au travers ces modalités en ligne ».

Stéphanie de Vansay a déjà suivi et apprécié le MOOC ITyPA.
Plus particulièrement c’est l’approche connectiviste (du co-apprentissage favorisé par l’outil numérique) d’ITyPA, qui la séduit. Ceci fait évidemment écho pour elle aux apports des pédagogies actives à l’école. C’est également l’un des intérêts forts des MOOC en formation professionnelle.
Elle choisit ! Son projet sera réalisé dans cet esprit : un savoir produit et construit par et pour, ceux qui apprennent ensemble ou…

Apprendre à tweetter en tweettant !

Et construire avec les autres. Voilà l’esprit de TwittMOOC …
Quelques mois plus tard, en janvier 2014, apparaît donc un nouvel hashtag sur Twitter #TwittMOOC et le blog TwittMOOC voit le jour
L’aventure (collective) commence…

Espace de partage, d’entraide de twittos, le TwittMOOC devient surtout la dynamique qui meut une communauté d’utilisateurs (inscrits ou pas d’ailleurs…). Via des tutoriels, articles, défis, photodevinettes,etc… Stéphanie de Vansay outille les Twittos pour leur montée en confort, mais surtout pour qu’ils deviennent eux même autonomes.
D’ailleurs, elle adore découvrir que des TwittMOOCeurs sont devenus initiateurs d’autres idées…
C’est le témoignage vivant d’un apprentissage collaboratif qui marche !

Histoire d’illustrer comment ça fonctionne…

Une fois n’est pas coutume, voici un témoignage de ce qui m’est arrivé grâce au TwittMOOC…
A ce moment là, j’ai déjà entendu parler de TwittMOOC, je suis déjà connectée à @2Vanssay, mais n’ai pas pris le temps d’aller plus loin
Nous sommes en plein milieu d’après midi. J’écoute une émission passionnante sur les MOOC sur France Culture. Sauf qu’à cette heure là, les personnes intéressées risquent fort de ne pas bénéficier de ces infos !  Bien que je n’ai pas encore eu l’occasion de le pratiquer, je décide de me lancer dans mon 1er live tweet (relayer les infos intéressantes d’un événement via Twitter).
Help TwittMOOCAlors que je suis concentrée (j’écoute attentivement l’émission, j’en extrais l’info et twitte via@missmooc) un twittos de mes contacts, m’indique en direct comment améliorer mon live tweet. Au fil des tweets que j’envoie, il me guide de façon très pratico-pratique et contribue à augmenter la qualité de ce 1er #LT !
Je sors de l’expérience cognitivement épuisée 😉 mais absolument ravie d’avoir bénéficié de ce tutorat en live !
Profitons de cet article pour rendre à César ce qui est à César… ou plutôt à Guillaume, ce qui est à Guillaume.
Ce twittos c’est @GuillaumeLaurie , aussi connu sous @ParlonsMOOC un (entre autre) TwittMOOCeur tuteur.
A son invitation à poursuivre l’initiation en embarquant dans TwittMOOC… je réponds évidemment aussitôt par la positive !
Un tweet à @2Vansay « Je souhaite embarquer dans le #TwittMOOC » et voilà c’est fait !
Au passage, Guillaume et d’autre TwittMOOCeurs actifs n’en sont pas à leur coup d’essai, et cela engendre la naissance d’un badge « Ambassadeur TwittMOOC »
L’entraide, offerte ou dont on bénéficie, voilà aussi ce qui se vit sur un réseau social comme Twitter !

Le TwittMOOC aujourd’hui

Dans son billet le TwittMOOC en chiffres, Stéphanie De Vansay qualifie TwittMOOC de « catalyseur, ouvreur d’opportunités, source d’inspiration… » (à ce propos toute ressemblance avec des initiatives comme #digitALL n’est sans doute pas fortuite 😉 ) et c’est bien de cela qu’il s’agit avant tout !
Les chiffres du MOOC (voir  billet de Stéphanie précédemment cité) ne sont pas révélateurs selon moi, de ce qui s’y passe réellement.
Pour  le TwittMOOC comme pour les MOOC en général, nos critères d’évaluation ont encore à progresser, voir s’inventer …
Comment mesurer une dynamique, une communauté de Twittos inscrits ou pas au TwittMOOC…?
Comment mesurer les apports d’un apprentissage collaboratif sur une communauté aussi souple et ouverte que celle du TwittMOOC ?
C’est sans doute plus sur les interactions, le trafic sur le blog du MOOC, les commentaires, les contributions
et évidemment sur ce qui se passe via #TwittMOOC sur Twitter que l’on approche plus finement des effets !

En tout cas ce qui est certains au vu des témoignages que je découvre sur Twitter ou sur le blog, c’est que ce MOOC, contribue à amorcer l’utilisation optimisée de cet outil puissant de micro blogging qu’est Twitter. Et la veille, initiée par @2Vansay, étoffée par les TwittMOOCeurs, mise à disposition sur le blog et relayée via Twitter, offre la possibilité à chacun, où qu’il en soit de son utilisation de Twitter, de découvrir comment progresser (même en s’amusant).
Au delà, de l’optimisation de l’utilisation de l’outil, cette veille offre  également de la matière intéressante, co-construite, sur les utilisateurs comme par exemple ce billet Galerie de portraits de twittos

Et le TwittMOOC dans le paysage des MOOC, ça donne quoi ?

C’est un MOOC atypique c’est sur !
Il n’y a a pas de plateforme, il n’y a pas de session (on s’inscrit quand on veut), il n’y a pas de quizz (alors là pour Stéphanie non seulement ça n’aurait aucun sens, mais même cela irait à l’encontre de l’esprit TwittMOOC !) et il n’a pas de modèle économique (mais pas de coût non plus ;-)…!) Bref  dans le paysage MOOC, il détonne un peu 😉

Et pourtant c’est un MOOC qui a de la passion, de l’engagement, une foule d’interactions
C’est un espace d’entraide et de co-apprentissage avec des TwittMOOCeurs, des Tuteurs, des Ambassadeurs et des Twittos de bonne volonté
C’est un MOOC où tout en s’amusant, en faisant, il y a de la progression pédagogique
C’est aussi des badges de reconnaissance de sa progression
Ou encore de la co-construction de contributions pour ceux qui le souhaitent…

Alors Stéphanie de Vansay en convient, aux personnes qui ont besoin de beaucoup de structure, d’une organisation forte, sans doute ce modèle déroute…
Mais là, nous ne serions pas justes, si nous ne le replacions pas, plus largement, dans tout apprentissage connectiviste : les démarches de co-apprentissages vont à l’encontre du modèle dominant occidental : les apprentissages traditionnellement descendant (« top down »).
Nos contemporains, nos twittos, sont pris dans ce paradoxe : moulé par de l’apprentissage « top down », qui pour le coup, est  le repère, ils aspirent à plus d’horizontalités dans les échanges et la construction des savoirs…;-) mais sont déroutés par les propositions connectivistes !

Allez pour sauter le pas, oubliez tout ça !
On apprend à twitter en twittant !

cropped-miss-mooc-taille-ajustc3a9e.pngAlors retrouvons nous lors d’un prochain #photoDevinette, défi (ex : le mini défi « citations » a été un succès !)  ou autre actions concoctées par le #TwittMOOC.
Tout en vous amusant et sans même vous en rendre compte vous deviendrez ainsi des pro de Twitter !
Embarquement immédiat pour TwittMOOC !
Inscriptions à @2Vanssay

Merci Stéphanie pour ce témoignage et ce retour d’expérience
A très vite sur la twittosphère 😉

*Pour ceux qui s’interrogent sur un identifiant Twitter rdv sur un des billets de décryptage du blog

Publicités

3 réflexions sur “Apprendre à tweetter en tweettant : l’esprit du MOOC « TwittMOOC »

  1. Pingback: Comment se rendre ridicule sur Twitter grâce aux messages automatiques ? : TwittMOOC

  2. Pingback: Apprendre à tweetter en tweettant : l’esprit du MOOC “TwittMOOC” | capdetformation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s