Dossier MOOC #7 : Mon histoire avec les Mooc

Mon histoire avec les Mooc… par Miss VAE

Tout a commencé en 2015, lorsque Jocelyne (qui n’était pas encore Miss Mooc mais qui finalement l’était déjà un peu quand même), m’a parlé d’un Mooc qu’elle avait suivi sur la gestion projet qui était organisé par l’école Centrale de Lille, et son formateur Rémi Bachelet.

Elle m’avait décrit la qualité de la formation, cette nouvelle façon d’apprendre via imagedes vidéos et d’être en contact avec les autres participants ainsi que cette énergie qui s’en dégageait. Cette formation qu’elle avait suivi me paraissait fort intéressante…

Ma curiosité m’a donc poussé à faire de même et je me suis inscrite dans la foulée à la session du Mooc Gestion de Projet (le GdP 2) qui allait s’ouvrir peu de temps après… et voilà mon histoire de Mooceuse commençait. Ce que je ne savais pas à ce moment là, c’était tout ce que cela allait m’apporter et où cela allait m’emmener.
Si on se dit qu’un Mooc est une formation, l’intérêt est assez limité. Mais quand on s’y penche un peu plus, on se rend compte de tout ce que cela apporte. Sur un Mooc il y a les vidéos et les quizz qui sont assez individuels car il n’y a pas d’interactions avec les autres participants mais les forums et les lives permettent d’y donner un autre sens.. Cela génère du contact et on se sent appartenir à une communauté. Et je pense qu’après la soirée Mooc of the Year du 23 janvier, personne ne me contredira sur l’effet communauté !
Et surtout apprendre de cette façon a presque plus d’impact, car on apprend “pour soi”, puisque l’on choisi d’approfondir un sujet ou de découvrir un univers ou un secteur. Les formations en entreprise ont bien sûr leur intérêt et sont nécessaires, mais là ce n’est pas de la formation au sens classique du terme. La pédagogie et le format sont particulièrement adapté pour susciter de l’intérêt. C’est tout public. Bien que l’on soit chez soi devant un écran c’est motivant car il y a les quiz à ne pas rater, les badges à la fin de la semaine et l’examen final qui est très important ! Mais il faut bien reconnaître qu’il faut de la motivation et du temps quand même !

Et autre chose tout aussi important, on y trouve beaucoup de sujets et même des thèmes auxquels on aurait pas pensé !

J’ai suivi différents types de Mooc : celui de Gestion de Projet (le 2 niveau débutant) par Centrale de Lille, Ferrandi 1ère saison sur le design culinaire, Picasso qui a été lancé lors de l’expo Picasso Mania en octobre 2015, Digital RH, Du Manager au Leader 2.0 puis Agile et bientôt sur l’AI, Mooc cuisine de l’AFPA, la Digitalisation des TPE/PME, URSAFF etc.

Ce que j’aime en particulier dans les MOOC ?

En réalité pas mal de choses, notamment le fait que l’on n’a pas “l’impression” d’apprendre. Je m’explique : faire un Mooc est au final pour apprendre quelque chose, mais de part son format, qui n’est pas traditionnel, on a la possibilité d’y aller à son rythme et de s’intéresser a des sujets très différents des uns des autres. On fait un Mooc par plaisir avant tout.
On prend le temps de revoir les vidéos, on s’accorde de le faire tous les jours ou 2 fois par semaine selon son emploi du temps.
J’aime aussi le fait que cela génère du lien, quand on parle de Mooc à quelqu’un ça suscite de l’intérêt, pour les Moocers mais aussi pour ceux qui ne connaissent pas.

Et, petite anecdote, grâce aux badges reçu lors du Mooc Picasso, j’ai eu l’occasion de visiter l’expo Picasso Mania au Grand Palais. Avec ce joli cadeau, je suis passée de l’apprentissage d’un peintre et de son oeuvre en mode virtuel à la version “réelle” de ce que cet artiste a pu inspirer ses contemporains. Comme quoi un Mooc peut être aussi bien professionnel que culturel 😉 .

J’ai également eu l’occasion de participer à un live en tant que témoin sur le Mooc digital RH. Et tout récemment avec un ami nous avons monté un petit groupe pour suivre le Mooc Digitalisation des TPE/PME “en live”. L’idée était de générer du lien entre participants et de se retrouver une fois par semaine, le samedi matin, et répondre tous ensemble aux questions du fil rouge et au quiz hebdomadaire. Pour cela nous devions avoir vu les vidéos courant de la semaine et ainsi pouvoir échanger sur la semaine écoulée. Ce fut une belle expérience très intéressante et le fait de se retrouver le samedi m’a motivé pour regarder les vidéos pour avoir le retour des autres personnes.

Des expériences très enrichissantes que j’ai eu l’occasion de vivre grâce à l’intérêt que j’ai eu pour les Mooc !
En conclusion je dirais que les Mooc sont une ouverture à beaucoup de choses, on apprend, on découvre, on complète ses compétences, la plupart sont certifiantes et gratuites, c’est accessible à tous à tout moment via son ordinateur ou son smartphone… que du positif !
Des formations dont je ne pourrais plus se passer aujourd’hui, et vous 🙂 ?

Miss VAE

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s